Les journaux privés ne parviennent pas à faire preuve d’équilibre

20/04/2015
Les journaux privés ne parviennent pas à faire preuve d’équilibre

Militants de l'ADDI dans les rues de Lomé

Quatre jours à battre la campagne. Les candidats à l’élection présidentielle sont dans la dernière ligne droite avant la présidentielle de samedi.

Côté logistique, la Commission électorale a reçu les premiers bulletins de vote qui seront acheminés dans les 9.000 bureaux, indique Togo Presse.

‘Jean-Pierre Fabre intronisé roi à Kpélé-Elé ; le candidat ANC soulève les foules à Dankpen, Sokodé, Atakpamé et Kpalimé’, indique Le Correcteur proche de l’opposition.

Même teneur dans Liberté. ‘Jean-Pierre Fabre accueilli dans une liesse populaire à Kpalimé’. Le quotidien d’opposition dénonce au passage de processus de collecte et de centralisation des résultats jugé ‘peu fiable’. Le journal évoque déjà des fraudes.

Ces deux journaux dénoncent les ‘provocations de militants d’UNIR’ contre des militants de l’ANC.

En dépit des recommandations de la HAAC et des associations professionnelles, les journaux poursuivent une couverture ultra-partisane de la campagne électorale avec son lot de rumeurs et de fausses informations. Dommage.

Pour terminer, Golfe Info constate une perte d’influence de la société civile en raison de sa trop forte politisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.