Les journaux privés ne parviennent pas à faire preuve d’équilibre

20/04/2015
Les journaux privés ne parviennent pas à faire preuve d’équilibre

Militants de l'ADDI dans les rues de Lomé

Quatre jours à battre la campagne. Les candidats à l’élection présidentielle sont dans la dernière ligne droite avant la présidentielle de samedi.

Côté logistique, la Commission électorale a reçu les premiers bulletins de vote qui seront acheminés dans les 9.000 bureaux, indique Togo Presse.

‘Jean-Pierre Fabre intronisé roi à Kpélé-Elé ; le candidat ANC soulève les foules à Dankpen, Sokodé, Atakpamé et Kpalimé’, indique Le Correcteur proche de l’opposition.

Même teneur dans Liberté. ‘Jean-Pierre Fabre accueilli dans une liesse populaire à Kpalimé’. Le quotidien d’opposition dénonce au passage de processus de collecte et de centralisation des résultats jugé ‘peu fiable’. Le journal évoque déjà des fraudes.

Ces deux journaux dénoncent les ‘provocations de militants d’UNIR’ contre des militants de l’ANC.

En dépit des recommandations de la HAAC et des associations professionnelles, les journaux poursuivent une couverture ultra-partisane de la campagne électorale avec son lot de rumeurs et de fausses informations. Dommage.

Pour terminer, Golfe Info constate une perte d’influence de la société civile en raison de sa trop forte politisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.