Les locales après les présidentielles

22/10/2014
Les locales après les présidentielles

Du temps et de la réflexion pour la décentralisation

La décentralisation doit se préparer. C’est dans cette logique qu’un comité technique vient d’être créé. Ses conclusions permettront alors d’organiser des élections locales.

Les journaux en kiosque mercredi commentent cette initiative. Pour Forum de la Semaine, une conclusion s’impose, les locales n’auront pas lieu avant la présidentielle.

Le gouvernement veut éviter l’improvisation, estime Le Messager d’ou la nécessité de mettre en place d’abord des communes, des préfectures et la disparition des cantons.

L’opposition qui réclamait tant ces élections locales pourra applaudir aux mesures prises par les autorités, souligne La Lanterne.

Election toujours, mais cette fois présidentielle. Liberté annonce l’arrivée à Lomé d’une mission des Nations Unies. Elle doit s’entretenir avec les acteurs politiques.

Echos du Pays n’a pas été convaincu par la récente prestation de Jean-Pierre Fabre (ANC, opposition) sur RFI. Le journal estime que l’homme manque d’arguments solides

‘Au CST et surtout à l’Arc-en-ciel, tout le monde veut être chef, même si on ne bénéficie d’aucune légitimité locale et nationale’, explique La Dépêche.

Au chapitre finances, Tingo Tingo met en doute les compétences de Henri Gaperi, le commissaire général de l’OTR. Il en veut pour preuve le collectif budgétaire qui sanctionne une baisse des recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.