Les opposants ne sont pas de parfaits constitutionnalistes

28/02/2018
Les opposants ne sont pas de parfaits constitutionnalistes

Les exigences de l'opposition ne sont pas réalistes

En réclamant un retour à la constitution de 1992, les opposants cherchent en réalité une seule chose : faire partir si possible avant la fin de son mandat en 2020 le président Faure Gnassingbé et, en tout cas,  l’empêcher de se représenter.

Le Messager paru mercredi met en lumière la stratégie de l’opposition contestée par de nombreux participants au dialogue, y compris par le facilitateur ghanéen.

Informations complémentaires

Le Messager N°565.pdf 806,95 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.