« Les togolaiseries au sein de l’opposition »

20/01/2011
« Les togolaiseries au sein de l’opposition »

« A qui le tour ? », se demande jeudi Forum de la Semaine après la décision de l’Autorité de réglementation des postes et télécommunications (ART&P) de suspendre dans trois mois « Café Informatique » pour non paiement des redevances et absence de plan d’investissement.
Selon le quotidien, ce fournisseur d’accès à internet risque de subir le même sort que la Moov-Togo et les radios X-solaire, Métropolys et Providence.
« Le gouvernement veut barrer la voix à un réendettement après l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE », peut-on lire également dans Forum qui se félicite de l’adoption mercredi en Conseil des ministres de nouvelles directives qui visent à renforcer la gestion transparente et rigoureuse des finances publiques. « Vers la fin des gestions opaques et des détournements », écrit le journal.
« Les togolaiseries au sein de l’opposition recommencent à la veille du dialogue intertogolais », titre Le Changement qui revient sur les dissensions au sein de l’opposition à propos du prochain dialogue politique inclusif.
L’hebdo reproche à l’ANC de vouloir jouer les troubles-fêtes au moment où le CAR, la CDPA et OBUTS sont à pied d’œuvre pour trouver les moyens de faire parler l’opposition d’une seule voix.
« Que veut elle au juste l’ANC qui, comme l’UFC originelle, fait de son crédo, les dénigrements, les coups bas et l’acharnement contre ses pairs de l’opposition ? », se demande l’auteur de l’article qui poursuit : « « Toute porte à croire qu’ayant passé le plus clair de leur temps dans un radicalisme aveugle, les leaders de l’ANC ne connaissent que les manifestations de rues comme stratégie politique »,
Illustration de ce climat délétère au sein des partis d’opposition, l’article publié par Liberté - proche de l’ANC - qui s’attaque au président d’honneur du CAR, Yawovi Agboyibo.
« Agboyibo rassembleur de l’opposition, c’est comme un conte de fée, quant on sait que ses relations personnelles avec ses pairs ne sont pas des plus cordiales », souligne le quotidien.
Liberté annonce également l’envoi possible de 800 soldats togolais pour participer à une éventuelle opération militaire de la Cédéao en Côte d’Ivoire afin de déloger Laurent Gbagbo. Au passage, le journal s’en prend à Faure Gnassingbé accusé de vouloir se refaire une virginité grâce à la situation ivoirienne pour faire oublier les nombreuses violations des droits de l’homme au Togo.
Enfin Togo presse annonce qu’un braqueur a été abattu par la gendarmerie au nord de Mango (600 km de Lomé) pour avoir tenté de voler une moto et une somme de 1.100 Fcfa à un de Zémidjan.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.