Les victimes collatérales du 4 mars

30/03/2010
Les victimes collatérales du 4 mars

La présidentielle est déjà loin, pourtant, c’est encore le thème central développé par les journaux parus mardi avec un intérêt particulier porté à la crise qui secoue l’UFC.
Le Pont titre : « Retour annoncé de Gilchrist Olympio, Fabre risque sa place ».
Le journal estime que depuis la présidentielle du 4 mars, l'UFC s’enfonce et qu’il y a un manque chronique de sérénité, même au sommet du parti.
"L'UFC vit aujourd'hui dans une confusion totale, le désordre et les divisions ont gagné le parti", note Le Pont qui estime que "l'arrivée de Gil à Lomé est un rendez-vous crucial pour la survie du parti et cela ne surprendra personne qu' à son arrivée, M. Olympio tape du poing sur la table, écarte tous les pagailleurs comme Fabre et Patrick Lawson afin de remettre de l'ordre".
L’Union s’intéresse également à la situation au sein de l’UFC pour évoquer la nomination d’un remplaçant de Jean-Claude Homawoo à la Céni. « A quoi bon s'accrocher à une Céni qui a fini sa mission? », s’interroge le bi-hebdomadaire.
« Homawoo refuse de céder sa place à son remplaçant. Un remplaçant qui n'est autre que Patrick Edem Atantsi, ancien rapporteur de la Céli de Lomé commune lors des législatives de 2007 », titre Le Regard qui rappelle qui est M. Atantsi. « Il avait déjà échangé des coups de poings avec son collègue Lamboni Koanka du RPT dans les bureaux du président Potopéré pour une affaire de fraudes. Ce même Atsanti s’en serait pris violemment à l'actuel président de la Céni, Taffa Tabiou lors d'une rencontre entre l’institution et les acteurs politiques au sujet des manquements constatés dans la préparation du processus électoral ».
"Forum de la semaine" annonce de son côté que les militants de l'opposition qui avaient été arrêtés au cours de la campagne électorale seront très bientôt libérés. Le quotidien s'appuie sur les déclarations des leaders politiques, Kofi Yamgnane et Agbéyomé Kodjo après leurs discussions avec les autorités.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.