Liberté nomme Agbéyomé Kodjo à la Primature

06/05/2014
Liberté nomme Agbéyomé Kodjo à la Primature

Agbéyomé Kodjo

La bonne blague du jour est à lire dans les colonnes de Liberté. Agbéyomé Kodjo, le leader d’Obuts, va remplacer Arthème Ahoomey-Zunu à la Primature. Le quotidien proche de l’opposition assure que l’information est confirmée par l’entourage du Premier ministre.

Trêve de plaisanterie, Actu Express revient sur la tournée effectuée en ce moment à l’intérieur du pays par le chef de l’ANC. Le seul objectif est de mobiliser les sympathisants dans la perspective des présidentielles de 2015. 

L’opposition n’a aucune chance de gagner sans un candidat unique, explique Gerry Taama au Médium. Il suffit de se plonger dans les résultats des derniers scrutins pour aboutir à cette conclusion, estime l’animateur du NET.

Politique toujours avec Hara Kiri qui suggère la canonisation de Gilchrist Olympio pour les sacrifices qu’il a consenti pour son pays.

Forum de la Semaine signale la reprise des discussions entre le gouvernement et les syndicats de fonctionnaires sur la grille salariale. Mais les deux parties n’ont pas fait beaucoup de progrès pour le moment.

Pour finaliser le statuts particulier, la CSTT demande la création du Conseil supérieur de la fonction publique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.