Lu dans la presse lundi

16/05/2011
Lu dans la presse lundi

L'accord politique UFC-RPT aura un an dans dix jours. L’occasion pour Golfe Info, paru lundi, de dresser un premier bilan. Et ce n’est pas l’euphorie qui anime ce journal. « A part l'apaisement politique et le dialogue directe, il y a eu très peu d'avancées (…), note ce journal.
L’adoption vendredi de la nouvelle loi sur les manifestations publiques est aussi très largement commentée. "Comme un lettre à la poste, l'Assemblée nationale adopte la loi", titre Forum de la Semaine.
"La représentation nationale donne son quitus à la loi Bodjona (du nom du ministre de l’Administration territoriale, ndlr) avec une majorité écrasante", souligne pour sa part Le Messager qui publie les réactions de diverses personnalités. « Je ne vois rien de liberticide dans cette loi, il n'y a plus de sanction pénale", indique l’opposant Ajavon Zeus.
Point de vue radicalement différent au Correcteur. "Cette adoption fait désormais le lit de l'anarchie, du désordre, de la cacophonie et de la dictature dans notre pays".
Enfin, Liberté reproche le manque de solidarité des autorités à l’égard des familles des victimes du naufrage d’une embarcation la semaine dernière sur le lac Togo. "Manque de sollicitude aux victimes du drame du Lac Togo, Faure Gnassingbé aime-t-il vraiment ses compatriotes"? s'interroge ce quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.