Lu dans la presse

10/06/2011
Lu dans la presse

"Malgré la réouverture du campus, la grogne des étudiants se poursuit", écrit vendredi Forum de la Semaine qui indique qu’un syndicat, le MEET, envisage de lancer un mot d’ordre de grève

« Les revendications des étudiants tendent à s'engouffrer dans la politique", estime pour sa part Le Nouvel Echo qui invite les autorités à régler les problèmes du monde universitaire « pour éviter que le pays le pays ne finisse par sombrer dans un printemps arabe". 

Liberté ne comprend pas pourquoi il a été décidé récemment de créer une police militaire. Si le quotidien reconnaît que de telles unités spécialisées existent dans la plupart des armées à travers le monde, il estime qu’au Togo ce n’est pas nécessaire alors qu’il est demandé aux soldats de rester dans leurs casernes.

Courrier de la République souligne que le FRAC est le grand bénéficiaire de la nouvelle loi sur les manifestations publiques.
"Le ministre Bodjona, et l'ensemble du gouvernement, ont de quoi se frotter les mains ; ceux qui s'étaient empressés de dire tout le mal qu'ils pensaient de cette loi et qui ont parlé de son caractère liberticide et restrictif l'appliquent aujourd'hui à la lettre, il devraient avoir honte", conclut ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.