Lu dans la presse

01/12/2011
Lu dans la presse

Liberté (proche de l’ANC) se livre jeudi à un exercice de contorsion intellectuelle d’une évidente mauvaise foi. Le quotidien se moque de l’UFC qui jadis « ne manquait pas d'occasion pour attirer l'attention". « Conférences de presse tapageuses, manifestations bruyantes, communiqués intempestifs », rappelle ce journal en omettant de signaler à ses lecteurs que l’ANC utilise très exactement les mêmes méthodes aujourd’hui.

Destin des Nations se demande si la limitation de l'âge des candidats à la présidentielle va sonner le divorce entre le RPT et l'UFC. Aucune décision n’a été prise à ce sujet ; il est donc prématuré de parler de « divorce » entre les deux formations.

Le même journal annonce que la Foire de Lomé s’achemine vers un succès avec une fréquentation record.

D’autres journaux reviennent sur l’accident de bus qui a fait six morts le week-end dernier.

Pour Le Changement, "Ces drames sont liés à des engagements occultes non tenus de la part de certains responsables de la FTF" !. « Engagements occultes » on a du mal à saisir ce que veut dire ce périodique.

Forum de la semaine coupe court aux rumeurs. Le bus qui transportait l’équipe de L’Etoile Filante était bel et bien assuré.

Chronique de la Semaine déplore, de son côté, la déclaration du FRAC qui met en cause le gouvernement alors que de l’avis général la mobilisation des secours a été exemplaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.