Lu vendredi dans les journaux

09/09/2011
Lu vendredi dans les journaux

C’est encore le procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat qui fait la Une des principaux journaux parus vendredi.

Liberté relate l’audience de la veille au cours de laquelle le général Assani Tidjani s’en est pris à son collègue Titikpina (chef d’Etat major des FAT, ndlr). Ce quotidien se demande également où se trouve aujourd’hui l’informateur de l’ambassade des Etats-Unis, cité par Kpatcha Gnassingbé.

Le Canard souligne que Kpatcha Gnassingbé a tenté de se défausser sur d’autres responsables, notamment militaires, assurant qu’il n’avait aucune responsabilité dans l’organisation du coup d’Etat.

Au centre des audiences, une clé USB qui contenant l’ensemble des plans d’attaque et le communiqué qui devait être lu à la télévision. Qui en est le propriétaire ? Tidjani dit ne jamais en avoir entendu parler, mais Kpatcha affirme le contraire, rapporte Forum de la Semaine.

Ce quotidien souligne que le procès fait de l’ombre à un autre événement majeur de la vie politique au Togo, les premières audiences publiques de la CVJR. 

A propos des audiences justement, Liberté publie les déclarations d’un témoin qui assure que l’ancien président Gnassingbé Eyadema n’est pas l’auteur des coups de feu mortels contre Sylvannus Olympio lors du coup d’Etat de 1963.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.