Lu vendredi dans les journaux

09/09/2011
Lu vendredi dans les journaux

C’est encore le procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat qui fait la Une des principaux journaux parus vendredi.

Liberté relate l’audience de la veille au cours de laquelle le général Assani Tidjani s’en est pris à son collègue Titikpina (chef d’Etat major des FAT, ndlr). Ce quotidien se demande également où se trouve aujourd’hui l’informateur de l’ambassade des Etats-Unis, cité par Kpatcha Gnassingbé.

Le Canard souligne que Kpatcha Gnassingbé a tenté de se défausser sur d’autres responsables, notamment militaires, assurant qu’il n’avait aucune responsabilité dans l’organisation du coup d’Etat.

Au centre des audiences, une clé USB qui contenant l’ensemble des plans d’attaque et le communiqué qui devait être lu à la télévision. Qui en est le propriétaire ? Tidjani dit ne jamais en avoir entendu parler, mais Kpatcha affirme le contraire, rapporte Forum de la Semaine.

Ce quotidien souligne que le procès fait de l’ombre à un autre événement majeur de la vie politique au Togo, les premières audiences publiques de la CVJR. 

A propos des audiences justement, Liberté publie les déclarations d’un témoin qui assure que l’ancien président Gnassingbé Eyadema n’est pas l’auteur des coups de feu mortels contre Sylvannus Olympio lors du coup d’Etat de 1963.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.