Lundi dans les journaux

10/10/2011
Lundi dans les journaux

C’est le sujet à la Une. Les journaux commentent très largement lundi la décision rendue par la Cour de justice de la Cédéao concernant les 9 élus exclus de l’Assemblée nationale en 2010.

Avec pour la plupart une tonalité partisane et une lecture approximative de l’arrêt de la Cour.

"La cour a réhabilité les neuf députés ANC". Coup dur pour Faure et Gilchrist à un an des législatives", écrit Courrier de la République.

Le Correcteur souligne que "la Cour de justice de la Cédéao a ordonné à l'Etat de réparer des droits des requérants et payer à chacun 3 millions de Fcfa". Dans le même journal, une interview de Jean-Pierre Fabre, le leader de l’ANC, qui s’en prend à Aboudou Assouma, le président de la Cour constitutionnelle du Togo.

« Cinglant camouflet à l'Etat togolais", titre Liberté qui publie l'arrêt rendu par cette juridiction vendredi. 

"Qui a tort ? Qui a raison ? », se demande Forum de la Semaine. « La décision de la Cour a plongé les togolais dans un flou inédit », note le quotidien.

Enfin Togo Presse publie le communiqué du gouvernement dans lequel il est rappelé que la Cour 

"n’a pas donné suite à la demande des requérants visant leur réintégration à l’Assemblée nationale togolaise".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.