Lynchage médiatique

20/04/2010
Lynchage médiatique

L’agression dont a été victime Gilchrist Olympio samedi dernier à Lomé continue de faire les grands titres des journaux au Togo.
Ceux parus mardi évoquent l’affaire. Pour Le Regard, cette attaque « n’est que l’aboutissement d’un lynchage médiatique initié à travers des canaux habituellement favorable à l’UFC ».
« Depuis le début de processus démocratique les gens ont privilégié des considérations émotionnelles et des coups bas qui ont été érigés en méthode de lutte politique. « Les gens ont formaté et fanatisé les esprits, et quand on entend des responsables politiques déclarer publiquement
que la lapidation de Gilchrist Olympio est une bonne chose, on rend compte des conséquences du populisme », écrit ce journal.
L’indépendant Express tente, de son côté, de disculper Jean-Pierre Fabre, accusé d’être l’initiateur et l’organisateur de lynchage médiatique et physique de M. Olympio, en y voyant une main extérieure au parti. Le même journal évoque une autre agression, celle de lundi contre le député UFC Nicodème Habia, par des militants du parti.
« La tension est très vive au sein de l’Union des forces de changement », souligne le journal ; c’est un euphémisme.
Autre titre à la Une mardi, la libération de certains proches de Kpatcha Gnassingbé, auteur d’une tentative de coup d’Etat il y a un an.
Liberté Hebdo titre : « Trois proches de Kpatcha Gnassingbé recouvrent la Liberté ». Il s’agit, selon le journal de Gaethan Kapitan, Jean Awadé et Toyi Blandé, tous membres d’une association dont le député de la Kozah était président fondateur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).