Manière de voir

14/01/2014
Manière de voir

Aucune commémoration n’a marqué le 13 janvier 2014. Les journaux reviennent mardi sur la décision du gouvernement d’en faire un jour ordinaire. Une décision d’ailleurs saluée par l’UFC, souligne Togo Presse. ‘Le chef de l’Etat vient de faire un nouveau geste en faveur de la réconciliation nationale (…)’, écrit L’Union.

Du côté des titres proches de l’opposition, la tonalité est toute différente. Liberté signale que les militants du CST se sont recueillis Place de l’Indépendance ‘malgré les tentatives de représailles’. L’Alternative évoque ‘une réconciliation avec l’arme sur la tempe’.

De retour d’Europe après une longue hospitalisation, le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu est l’objet d’une campagne de presse hostile. Après certains de ses confrères, c’est L’Alternative qui assure que son retour à la Primature ‘est presque improbable (…) le chef de l’Etat songe à lui trouver un successeur’.

L’Indépendant Express évoque un conflit entre le chef de l’Etat et la DG des impôts. ‘Ingrid Awadé se rebelle’, titre ce journal.

Un an après les incendies des marchés de Kara et de Lomé, la presse d’opposition poursuit son opération récupération. Un comportement que dénonce Le Médium. ‘La stratégie consiste à déverser les populations dans les rues sous couvert de la célébration de la première année des incendies et y surfer pour demander une fois encore la mise en place d’une commission internationale d’enquête’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.