‘Manque cruel de popularité’

18/02/2015
‘Manque cruel de popularité’

Jean-Pierre Fabre

Pour Forum de la Semaine, en kiosque mercredi, la décision prise par le gouvernement de procéder à la fermeture des établissements scolaires répond d’abord à un impératif de sécurité. On ne peut laisser des écoliers et des lycéens parfois très jeunes manifester dans les rues des grandes villes.

Et Le Messager de rappeler qu’il y a un an, des troubles de même nature avaient fait des victimes à Dapaong. ‘La vigilance est de mise au niveau du gouvernement, d’où cette décision’, explique ce journal.

Liberté et Tingo Tingo attisent les tensions à travers des articles volontairement dramatiques.

A l’instar de plusieurs de ses confrères, Le Messager annonce la tenue prochaine de la convention d’Unir qui devrait désigner son candidat à la présidentielle.

Liberté accuse Faure Gnassingbé de vouloir s’’agripper au pouvoir’. Une attitude qui, selon le quotidien privé, ne fait pas l’unanimité dans son propre camp.

A lire Tingo Tingo, l’ambiance n’est pas meilleure au sein de l’ANC où Jean-Pierre Fabre ne fait pas l’unanimité. ‘Il est en manque cruel de popularité’.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) est scandalisé par la position de Fabre sur les réformes, écrit Forum de la semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.