‘Manque cruel de popularité’

18/02/2015
‘Manque cruel de popularité’

Jean-Pierre Fabre

Pour Forum de la Semaine, en kiosque mercredi, la décision prise par le gouvernement de procéder à la fermeture des établissements scolaires répond d’abord à un impératif de sécurité. On ne peut laisser des écoliers et des lycéens parfois très jeunes manifester dans les rues des grandes villes.

Et Le Messager de rappeler qu’il y a un an, des troubles de même nature avaient fait des victimes à Dapaong. ‘La vigilance est de mise au niveau du gouvernement, d’où cette décision’, explique ce journal.

Liberté et Tingo Tingo attisent les tensions à travers des articles volontairement dramatiques.

A l’instar de plusieurs de ses confrères, Le Messager annonce la tenue prochaine de la convention d’Unir qui devrait désigner son candidat à la présidentielle.

Liberté accuse Faure Gnassingbé de vouloir s’’agripper au pouvoir’. Une attitude qui, selon le quotidien privé, ne fait pas l’unanimité dans son propre camp.

A lire Tingo Tingo, l’ambiance n’est pas meilleure au sein de l’ANC où Jean-Pierre Fabre ne fait pas l’unanimité. ‘Il est en manque cruel de popularité’.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) est scandalisé par la position de Fabre sur les réformes, écrit Forum de la semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.