‘Manque cruel de popularité’

18/02/2015
‘Manque cruel de popularité’

Jean-Pierre Fabre

Pour Forum de la Semaine, en kiosque mercredi, la décision prise par le gouvernement de procéder à la fermeture des établissements scolaires répond d’abord à un impératif de sécurité. On ne peut laisser des écoliers et des lycéens parfois très jeunes manifester dans les rues des grandes villes.

Et Le Messager de rappeler qu’il y a un an, des troubles de même nature avaient fait des victimes à Dapaong. ‘La vigilance est de mise au niveau du gouvernement, d’où cette décision’, explique ce journal.

Liberté et Tingo Tingo attisent les tensions à travers des articles volontairement dramatiques.

A l’instar de plusieurs de ses confrères, Le Messager annonce la tenue prochaine de la convention d’Unir qui devrait désigner son candidat à la présidentielle.

Liberté accuse Faure Gnassingbé de vouloir s’’agripper au pouvoir’. Une attitude qui, selon le quotidien privé, ne fait pas l’unanimité dans son propre camp.

A lire Tingo Tingo, l’ambiance n’est pas meilleure au sein de l’ANC où Jean-Pierre Fabre ne fait pas l’unanimité. ‘Il est en manque cruel de popularité’.

Le Comité d’action pour le renouveau (CAR) est scandalisé par la position de Fabre sur les réformes, écrit Forum de la semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.