Manque d’objectivité et d’impartialité

09/11/2011
Manque d’objectivité et d’impartialité

Désinformation, attaques personnelles, diffamation, appels à la violence et à la haine tribale sont quelques uns des griefs fait à la presse privée par la Haute autorité de l'audiovisuelle et de la communication (HAAC). Un simple lecteur comprendra les préoccupations de l’institution en parcourant les dizaines de titres publiés chaque jour au Togo.

Dans un communiqué diffusé hier, la HAAC observe une « violation systématique des dispositions du Code de la presse » et un manque total d’objectivité et d’impartialité.

L’Autorité note des « manquements graves et répétés dans le traitement et la diffusion de l'information ».

 

Une piqure de rappel a été effectuée sur certains responsables dont les directeurs du Triangle des Enjeux, de Liberté, du Correcteur, de Tribune d'Afrique et de Radio Légende FM, convoqués mardi au siège de l’institution.

Mais ils ne sont pas les seuls à prendre des libertés avec la déontologie. Le phénomène touche de nombreux journaux et radios.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.