Manque d’objectivité et d’impartialité

09/11/2011
Manque d’objectivité et d’impartialité

Désinformation, attaques personnelles, diffamation, appels à la violence et à la haine tribale sont quelques uns des griefs fait à la presse privée par la Haute autorité de l'audiovisuelle et de la communication (HAAC). Un simple lecteur comprendra les préoccupations de l’institution en parcourant les dizaines de titres publiés chaque jour au Togo.

Dans un communiqué diffusé hier, la HAAC observe une « violation systématique des dispositions du Code de la presse » et un manque total d’objectivité et d’impartialité.

L’Autorité note des « manquements graves et répétés dans le traitement et la diffusion de l'information ».

 

Une piqure de rappel a été effectuée sur certains responsables dont les directeurs du Triangle des Enjeux, de Liberté, du Correcteur, de Tribune d'Afrique et de Radio Légende FM, convoqués mardi au siège de l’institution.

Mais ils ne sont pas les seuls à prendre des libertés avec la déontologie. Le phénomène touche de nombreux journaux et radios.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.