Mardi dans la presse

04/12/2012
Mardi dans la presse

La énième crise au sein de la Fédération togolaise de football (FTF) est à la une de nombreux journaux mardi.

«Vers une démission de Didier Six», titre Forum de la Semaine. Le quotidien rapporte également les propos du portier togolais, Agassa Kossi : « Je me demande si on a bien fait de se qualifier à la CAN 2013 ». Ambiance !

«A quelle sauce sera mangé le Togo à la CAN 2013 ? », se demande L’Indépendant Express qui évoque une cascade de retraits de joueurs.

« CAN chaotique des Eperviers », titre Liberté. 

L’Alternative parle d’une « débandade dans le nid des Eperviers ». Le bi-hebdo fait écho au brulot publié par le 2e vice-président de la FTF sur la gestion catastrophique du président de la FTF, Gabriel Améyi.

Actu Express souligne que Nibombé Daré et Shéyi Adébayor sont à couteaux tirés sur cette nouvelle crise qui secoue le foot national.

Togo Presse consacre sa page économie à la réunion du CERFER et à la réduction de la pauvreté avec la relance ‘un site permettant de s’informer sur les réformes entreprises par le guvernement.

En rubrique fait divers, un Togolais aurait tué son ami Belge dans un hôtel de la capitale. Info rapportée par Forum de la Semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.