Mardi dans les journaux

28/06/2011
Mardi dans les journaux

Le ministre de la Santé sur le grill. Plusieurs journaux reprochent à Charles Kondi Agba d’avoir tenu des «déplacés» sur les Kabyé."Apologie du tribalisme au Togo, Charles Kondi Agba déclare: depuis quand les Kabyè font la grève", écrit Liberté qui publie une réaction d’ Emmanuel Kakou, 3eme vice-président de l'ANC, d'ethnie Kabyè, qui s'insurge contre "l'attitude tribaliste du ministre Agba". 

"Crise togolaise et tribalisme, Charles Kondi Agba trahit l'exploitation abusive de l'ethnie Kabyè", titre l’Indépendant Express

"La question du ministre Agba laisse transparaître que les kabyè sont des togolais entièrement à part et qu'une lutte qu'elle soit sociale ou politique ne doit pas les emballer", commente ce journal. 

Le potentiel juge les propos du ministre de la Santé « incongrus ». "La carte du tribalisme est-elle devenue la bouée de sauvetage de ce régime aux abois ?" s'interroge le journal.

La presse revient également sur les troubles à l’Université de Lomé.

"Le MEET appelle à une grande marche vendredi prochain", indique Forum de la Semaine.

Le Potentiel publie le communiqué de ce syndicat étudiant qui organise la manifestation afin d’obtenir la réintégration du leader du MEET (exclu de l’UL) et  la démission du président de l'université, Ahadji Nonou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.