Mauvaises nouvelles

09/05/2011
Mauvaises nouvelles

"Grave accident de circulation à Amoutchou et drame sur le Lac Togo, week-end sanglant au Togo, 26 décédés, 46 blessés graves soignés à Atakpamé et à Notsè", titre Forum de la Semaine.
A propos de l’accident du bus, Liberté rapporte les plaintes des riverains. "C'est depuis des semaines qu'une partie du pont est endommagée et bloquée à la circulation. Normalement, à au moins 1 km de là, on aurait dû mettre un panneau pour informer les usagers du danger qui les guette. La présence des gendarmes au niveau du pont avec leur torche, n'est pas une mesure suffisante de sécurité", estime ce quotidien.
Au chapitre politique, Forum de la Semaine annonce que le secrétaire général adjoint de l'ANC a rejoint l'UFC. « C’est une tempête qui en train d'emporter les cadres du parti", souligne le journal.
Le Correcteur préfère parler de la tournée du leader de l’ANC, dans la Préfecture des Lacs."Jean Pierre Fabre a fait des vagues à Aneho, Akoumapé, Togoville et Agbodrafo", peut-on lire.
Enfin Nouvelle Opinion commente l'étude par la Commission des lois de l'Assemblée du projet sur les manifestations publiques. "Tous les observateurs avisés savent que ce projet, qu'il soit accepté par tous ou pas, n'aura d'effet que par la volonté des élus du peuple et non celle des partis politiques ou de Pascal Bodjona", écrit le périodique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.