Mea culpa

06/07/2011
Mea culpa

L’hebdomadaire La Dépêche avait publié récemment un article consacré à la difficile cohabitation entre Kabyé et Kotocoli mettant en cause ces derniers. Mercredi, le journal s’est platement excusé 

« La Dépêche, votre journal, pour rien au monde, n'offrira aux ennemis, adeptes de la haine tribale, l'occasion pour diviser les deux peuples dans le seul but de faire couler inutilement le sang des deux peuples frères. Aussi, tout orgueil mis de côté, (…) La Dépêche voudrait demander respectueusement à l'honorable et grand peuple Kotocoli-Tem de bien vouloir l'excuser si quelque part, il a été touché dans sa fierté par quelques propos que soient . Une sagesse Kotocoli ne dit-elle pas que  " celui qui s'excuse ne devrait plus être convoqué chez le chef ", peut-on lire dans un Mea culpa publié en page 4.

 

Informations complémentaires

La Dépêche N°578.pdf 731,95 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.