Mea culpa

06/07/2011
Mea culpa

L’hebdomadaire La Dépêche avait publié récemment un article consacré à la difficile cohabitation entre Kabyé et Kotocoli mettant en cause ces derniers. Mercredi, le journal s’est platement excusé 

« La Dépêche, votre journal, pour rien au monde, n'offrira aux ennemis, adeptes de la haine tribale, l'occasion pour diviser les deux peuples dans le seul but de faire couler inutilement le sang des deux peuples frères. Aussi, tout orgueil mis de côté, (…) La Dépêche voudrait demander respectueusement à l'honorable et grand peuple Kotocoli-Tem de bien vouloir l'excuser si quelque part, il a été touché dans sa fierté par quelques propos que soient . Une sagesse Kotocoli ne dit-elle pas que  " celui qui s'excuse ne devrait plus être convoqué chez le chef ", peut-on lire dans un Mea culpa publié en page 4.

 

Informations complémentaires

La Dépêche N°578.pdf 731,95 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.