Nécessité fait loi

13/04/2012
Nécessité fait loi

Elle assure la survie quotidienne d’importants groupes sociaux à revenus pratiquement inexistants. Brocanteurs, recycleurs d’objets divers, laveurs de voiture ou camelots de pacotille ont envahi les rues et les marchés de la capitale. C’est de l’économie informelle dont il est question vendredi dans L’Union qui estime que c’est « une nécessité qui fait loi ». 

Mais face au développement exponentiel du secteur informel, les opérateurs du secteur formel s’inquiètent de plus en plus, souligne le journal.

Informations complémentaires

L\'Union N°489.pdf 1,14 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.