Nicodème Habia a faim de reconnaissance

05/09/2018
Nicodème Habia a faim de reconnaissance

Nicodème Habia

Nicodème Habia, à la tête d’un petit parti d’opposition, a débuté lundi une grève de la faim devant l’ambassade des Etats-Unis à Lomé pour demander l’application des recommandations de la Cedeao. Cela ne s’invente pas !

Le Messager s’étonne mercredi de cette démarche et la voit comme une opération de marketing destinée à obtenir plus de poids au sein de la coalition des 14 partis de l’opposition.

Il est vrai que la formation de M. Habia ne pèse pas très lourd sur l’échiquier politique.

Informations complémentaires

Le Messager N°587.pdf 660,76 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.