"On ne fait pas d'enfant pour lui couper la tête"

30/07/2010
"On ne fait pas d'enfant pour lui couper la tête"

"Le congrès UFC dans trois semaines". C’est le titre qui barre la Une de Forum de la Semaine de vendredi. Le quotidien rend compte de la tournée effectuée jeudi par Gilchrist Olympio dans trois localités de la préfecture des Lacs. C’est là que le président du parti a annoncé la tenue du congrès extraordinaire en précisant que sa vocation n’était pas de régler des comptes, mais d’aboutir à une clarification.
"On ne fait pas d'enfant pour lui couper la tête une fois adulte", a déclaré Olympio, soulignant qu’il était temps que l'UFC oriente sa politique vers une cohabitation avec le RPT.
Mais les choses se compliquent quand Liberté annonce qu’il y aura en fait deux congrès. Celui de l’UFC le 11, 12 et 13 août à l'hôtel Ibis et celui des dissidents le 12 août.
"On évolue donc, inexorablement vers deux congrès extraordinaires pour un même parti", écrit le quotidien.
Le Canard indépendant rapporte qu’Agbéyomé Kodjo, le leader du parti dissout Obuts, a « récusé une médiation de Blaise Compaoré ».
L’ancien Premier ministre du général Eyadema affirme, dans ce journal que "L'histoire retiendra que depuis 1993 que Blaise Compaoré s'est impliqué dans le processus de médiation, jusqu'en 2010, l'alternance que nous voulons n'a pas eu lieu".
Le président du Burkina Faso appréciera !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.