Paradoxe

12/09/2014
Paradoxe

Le spectacle offert par l’opposition est tout simplement comique.

C’est l’opinion du Libéral en vente vendredi.

Le CST et la Coalition Arc-en-ciel sont montés au créneau pour exiger le renouvellement de la Céni et l’arrêt de ses activités dans le cadre des préparatifs de la prochaine présidentielle, mais en même temps, ils sont incapables de désigner leurs représentants amenés à siéger dans cette institution, souligne l’hebdo.

Informations complémentaires

Le Libéral N°180.pdf 2,68 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.