Paru jeudi

17/01/2013
Paru jeudi

Les journaux proches de l’opposition y vont de leurs commentaires très orientés après l’interpellation d’Agbéyomé Kodjo, le leader du parti Obuts, dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés de Kara et de Lomé.

"Terreur et gangstérisme de retour au Togo (…) la saga de la traque aux opposants se poursuit", titre Le Correcteur.

 Le Correcteur estime qu’en interpellant Kodjo, le pouvoir « a fait le choix de la facilité » et l’invite plutôt à mener « une enquête sérieuse et crédible ».

 "L'Etat de terreur est de retour au Togo", souligne de son côté Liberté qui évoque une « arrestation » d’Agbéyomé Kodjo. On rappellera à ce quotidien qu’il existe une distinction entre interpellation et arrestation.

 Le Perroquet s’interroge :  "Est-ce une conspiration des opposants contre le pouvoir de Faure Gnassingbé pour retarder le processus électoral?".

 Selon Le Changement, Agbéyomé Kodjo est "soupçonné d'être le commanditaire des incendies de Kara et de Lomé".

 Enfin Forum de la Semaine fait le point sur les individus interpellés. Outre l’ancien Premier ministre, il cite Gérard Adja et Suzanne Nukafu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.