Paru jeudi

17/01/2013
Paru jeudi

Les journaux proches de l’opposition y vont de leurs commentaires très orientés après l’interpellation d’Agbéyomé Kodjo, le leader du parti Obuts, dans le cadre de l’enquête sur les incendies des marchés de Kara et de Lomé.

"Terreur et gangstérisme de retour au Togo (…) la saga de la traque aux opposants se poursuit", titre Le Correcteur.

 Le Correcteur estime qu’en interpellant Kodjo, le pouvoir « a fait le choix de la facilité » et l’invite plutôt à mener « une enquête sérieuse et crédible ».

 "L'Etat de terreur est de retour au Togo", souligne de son côté Liberté qui évoque une « arrestation » d’Agbéyomé Kodjo. On rappellera à ce quotidien qu’il existe une distinction entre interpellation et arrestation.

 Le Perroquet s’interroge :  "Est-ce une conspiration des opposants contre le pouvoir de Faure Gnassingbé pour retarder le processus électoral?".

 Selon Le Changement, Agbéyomé Kodjo est "soupçonné d'être le commanditaire des incendies de Kara et de Lomé".

 Enfin Forum de la Semaine fait le point sur les individus interpellés. Outre l’ancien Premier ministre, il cite Gérard Adja et Suzanne Nukafu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.