Paru jeudi

06/06/2013
Paru jeudi

La tenue prochaine des élections législatives déchaîne les passions, au moins dans les journaux. 'Les partis membres du CST ne déposent aucune candidature'.  Propos de Zeus Ajavon publiés par Liberté. M. Ajavon, rappelons-le, n’est à la tête d’aucun parti politique, mais simple animateur d’un rassemblement hétéroclite de petites formations politiques et d’associations hostiles au pouvoir.

'Boycott ou participation aux élections législatives, l’opposition togolaise à la croisée des chemins', titre Forum de la Semaine. « L’exploit de 2002 sera-t-il réédité », se demande le quotidien ; une référence aux législatives de 2002 boudées par certains opposants. 

Le Bâtisseur en est convaincu, « Angèle Aguigah et sa Céni conduisent lentement mais sûrement les Togolais vers des massacres certains ». Rien que ça ! Et Le Correcteur en rajoute une couche : l’ « organisation des élections dans le contexte surchauffé de grogne sociale et de tension politique laisse présager que Faure confirme les fraudes massives et le recours à l’armée pour imposer les résultats ».

Pendant que les opposants radicaux passent leur temps à rédiger des communiquer et à manifester, les partis de la majorité et de l’opposition préparent la campagne électorale. C’est ce qu’indique Dounia Le Monde 

Et justement à propos de manifestations, Le Correcteur annonce un nouveau mouvement de protestation du CST et d’Arc en ciel vendredi. Ce journal parle d’une « grande marche », comprendre quelques centaines d’individus dans les rues de Lomé.

Togo-Presse et Forum de la Semaine signalent l’adoption du projet de loi sur le financement public des partis politiques et ds campagnes électorales. Avec effet immédiat lors des prochaines législatives.

Pour donner satisfaction aux fonctionnaires, une loi de finances rectificative sera adoptée prochainement, affirme Le Messager. 6 milliards d’économie et des coupes sombres dans la politique d’investissement. 

Nouveau rebondissement dans l’affaire dite d’escroquerie internationale. Le cerveau supposé, Agba Bertin Sow, en liberté provisoire depuis quelques semaines, aurait pris la fuite, indique Forum de la Semaine. Un mandat d’arrêt international aurait été émis.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.