Paru jeudi

13/06/2013
Paru jeudi

Certains journaux privés abordent le sujet des élections législatives de façon déconcertante. Plutôt que de soutenir le processus démocratique, Tingo Tingo fait dans la comptabilité macabre. « Législatives de juillet prochain, pour combien de morts encore ? », titre ce journal.

Le Rendez-Vous s’inscrit dans une même logique. « Comment peut-on respecter un pouvoir qui brûle ses marchés ? », peut-on lire. Une telle affirmation, ailleurs dans monde, enverrait directement le directeur de la publication et l’auteur de l’article devant un tribunal.

L’indice de popularité du président Faure Gnassingbé ne dépasse pas 10à 15%, assure Liberté. Il se dit certain de ce  chiffre dans l’hypothèse ou un sondage serait réalisé. Le hic, c’est qu’il ne l’a pas été. Partant de cette aberration journalistique, ont peut aussi affirmer que la popularité de MM Ajavon ou Fabre est de 0,3% à Lomé et de 0,0001% à Dapaong.

Togo Presse et Forum de la Semaine reviennent sur l’adoption mercredi par les députés du statut de l’opposition.

Autre loi votée, celle concernant la HAAC. « Une victoire qui ne met pas fin aux tribulations de la presse togolaise », écrit Le Changement.

Match Togo-Libye vendredi à Tripoli, « de la joie à la crainte pour les Eperviers du Togo », souligne Tingo Tingo. La crainte de se rendre en Libye, un pays confronté à des violences récurrentes. D’ailleurs, Le Changement se demande si le match aura bien lieu tant les joueurs togolais sont réticents. Oui, répond le coach des Eperviers dans les colonnes de Forum de la Semaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !