Paru jeudi

27/06/2013
Paru jeudi

La Cour constitutionnelle a validé les listes pour les législatives du 21 juillet, dernière étape avant l’ouverture de la campagne. 'C’est une phase décisive qui interpelle tous les acteurs à plus de responsabilité et au bon sens pour une élection apaisée et crédible', écrit jeudi Togo Presse.

Mais la Cour a recalé certains candidats. Ce qui suscite les critiques du Correcteur ; un journal proche de l’opposition, qui regrette l’invalidation de membres des collectifs d’opposition CST et Arc en ciel. Pas une ligne, en revanche sur les autres candidats frappés de la même décision.

Liberté, également très proche des opposants, par de « subjectivité » et d’ « inconséquences » de la Cour.

Ces deux journaux ne digèrent pas la décision de la plus haute juridiction togolaise de valider la candidature de Dahuku Péré, tête de liste d’UNIR à Blitta, et président du parti Alliance. Ils évoquent une « violation de la charte des partis politiques ».

Forum de la Semaine reprend les propos de Jean-Claude Homawoo, diffusés le 25 juin dernier sur le site. Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante réaffirme que les législatives se dérouleront le 21 juin et annonce l’ouverture probable de la campagne le 6 juillet.

On le sait, le CST et Arc en ciel ont été incapables de s’entendre sur le principe de listes communes. Dans les colonnes du Changement, Zeus Ajavon, l’un des dirigeants du Collectif, en explique les raisons : « C’est le temps qui a manqué ». Un argument qui ne convaincra pas grand monde au Togo et ailleurs. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.