Paru lundi

08/04/2013
Paru lundi

Togo Presse revient lundi sur la réunion du comité de suivi du processus électoral qui s’est tenue en fin de semaine. L’occasion de faire le bilan des opérations de recensement en Zone 1 et d’annoncer le démarrage en Zone 2 pour le 12 avril. Forum de la Semaine explique que la Céni a rejeté les accusations de certains opposants quant à l’enrôlement de mineurs et d’étrangers. Pas question non plus de réaliser un audit de la Zone 1, comme réclamé par le CST et Arc-en-ciel, souligne le journal.

Si Togo Presse se félicite du bon déroulement des opérations, Liberté assure que « La Céni déséquilibrée aux ordres du pouvoir est rattrapée dans ses manœuvres. Le CST et la coalition Arc-en-ciel mettent à nue le vaste plan d’enrôlement des mineurs et des étrangers à Mango, Tchamba, Bassar, Dankpen, épicentres des fraudes massives ».

Même tonalité dans les colonnes du Correcteur : « Faure Gnassingbé sourd aux revendications sociopolitiques mais pressé d’organiser des législatives dans un climat de tension ».

Liberté et le Correcteur annoncent la visite en Europe d’une délégation d’opposants. « Seront au cœur de échanges les réformes institutionnelles et constitutionnelles nécessaires à la tenue d’élections législatives crédibles et transparentes, l’affaire des incendies, la situation des droits de l’homme et la question de l’armée ».

Dans l’actualité sociale, Le Courrier de la République signale que le Synergie des travailleurs du Togo (STT) menace de durcir le ton si ses revendications ne sont pas satisfaites.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !