Paru lundi

16/09/2013
Paru lundi

Les journaux reviennent lundi sur la visite du président ivoirien au Togo. Au menu des échanges, indique Togo Presse, les questions d’intérêt commun, d’ordre économique et politique et la situation sécuritaire dans l sous-région.

Mais pour Le Correcteur, le déplacement du leader ivoirien n’aurait eu d’autre objectif que d’intercéder auprès de Faure Gnassingbé en faveur de Gilchrist Olympio. Le président de l’UFC ‘serait allé demander à Ouattara d’intervenir auprès de Faure afin que ce dernier ne puisse pas l’écarter de la gestion du pays’, écrit ce journal !

Après avoir encensé Agbéyomé Kodjo, les journaux d’opposition effectuent un virage à 180* qualifiant l’ancien Premier ministre d’’opportuniste dangereux’. Pour Liberté, Kodjo n’est qu’’un intermittent de l’opposition’ et pour son confrère Le Correcteur, avec ses ‘Mensonges, ses grossièretés, sa volonté délibérée de saborder la lutte légitime, Agbéyomé Kodjo, est un opportuniste vampire en mission pour détruire l’opposition de l’intérieur’.

La démolition du grand marché de Lomé, dévasté en début d’année par un incendie criminel, a débuté la semaine dernière. Togo Presse signale que le ministre des Travaux publics s’est assuré que toutes les conditions sécuritaires et environnementales étaient bien respectées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.