Paru mardi

15/01/2013
Paru mardi

Le Potentiel, paru mardi, ne s’embarrasse pas de précautions. A propos des incendies des marchés de Kara et de Lomé, l’hebdo évoque «le nouveau coup criminel du régime Faure Gnassingbé».

Liberté estime que l’interpellation de responsables du CST au lendemain des sinistres constitue « une manœuvre dilatoire du pouvoir pour faire porter le chapeau aux responsables du CST et décapiter le collectif ».

L’Alternative consacre un dossier sur les « premières leçons » à tirer de ces drames qui touchent le poumon de l’économie nationale.

«Après les marchés de Kara et d’Adawlato, Hédzranawoé échappe de peu au ravage par le feu », rapporte Forum de la semaine.

Le Républicain souligne que les sapeurs-pompiers ghanéens qui ont appuyé leurs collègues togolais pour éteindre le feu au marché d’Adawlato peuvent être considérés comme les héros du grand marché.

En rubrique justice, on apprend dans les colonnes de L’Alternative que le procès d’Agba Bertin s’ouvrira mercredi. Cette homme d’affaires togolais est poursuivi pour une escroquerie à la nigériane qui aurait fait perdre plusieurs dizaines de millions de dollars à un ressortissant émirati.

«Un procès à la hussarde avec quatre chefs d’inculpation», indique le bi-hebdo. Quant à Liberté, il parle d’une «parodie de procès en préparation à Tsévié ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor a la fibre pour les nouvelles technos

Tech & Web

Emmanuel Adebayor, l’attaquant de Tottenham, s’intéresse aux technologies de l’information. Pense-t-il déjà à sa reconversion ? 

Un an pour déployer la fibre optique

Tech & Web

Le gouvernement a lancé le 10 mars dernier le projet e-gouvernement qui prévoit, entre autres, de raccorder 500 bâtiments administratifs par fibre optique.

La BM a largement ouvert son portefeuille

Coopération

De 2008 à 2015, le portefeuille de la Banque mondiale au Togo s’est considérablement renforcé passant de un à 15 projets majeurs.

Projets sociaux à Kara et Dapaong

Coopération

Togo Terminal, filiale du Groupe français Bolloré, finance à hauteur de 200 millions de Fcfa la construction de bâtiments scolaires, de hangars sur les marchés et d’infrastructures d’assainissement dans les villes de Kara et de Dapaong.