Paru mardi

16/07/2013
Paru mardi

La grève entamée par les magistrats fait la une de nombreux journaux mardi; il est vrai que ce mouvement est inhabituel.

«Les magistrats en grève pour réclamer de meilleure conditions de travail », titre Forum de la semaine. «Une marche de protestation des hommes en noir avortée in extremis », ajoute L’Alternative. Et Liberté cite « certains juges qui redoutent des manœuvres dilatoires du gouvernement ».

Mais c’est la campagne électorale qui domine toujours l’actualité. Liberté, proche de l’opposition, affirme sans le moindre souci d’objectivité qu’UNIR, le parti présidentiel, connaît des déboires sur le terrain ; « Une belle carte à jouer pour le CST et la coalition Arc-en-ciel », indique ce journal. Son confrère L’Alternative, également fidèle aux opposants, relaie la même info partisane.

Il suffit d’ailleurs de parcourir Forum de la Semaine, Le Médium, Akélé-Le Scorpio, et La Croix du Sud pour constater que la situation est un tout petit peu différente. A Lomé comme en région, les candidats d’UNIR reçoivent un accueil enthousiaste, rapportent ces journaux.

«Que peut gagner ou perdre le CST en participant à ces législatives tant attendues ? » se demande en conclusion L’Indépendant.

Enfin, Togo-presse signale que l’AFD a octroyé 1,5 million à Fucec-Togo, un organisme de micro-finance pour lui permettre d’aider le secteur des PME et le monde agricole.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.