Paru mardi

29/01/2013
Paru mardi

Les suites des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé continuent d’alimenter la presse. L’interpellation de 17 personnes, dont des militants de partis d’opposition, est diversement commentée selon l’appartenance politique des journaux.

Liberté indique que "Le CST réitère son exigence quant à l'ouverture d'une enquête internationale et la libération des personnes interpellées". Le quotidien évoque un "montage grotesque" et son confrère L’Alternative un « bidonage » de Yark Damehame, le ministre de la Sécurité.

C’est "une enquête aux pieds d'argile", affirme de son côté Actu Express.

La destruction des deux grands marchés est comparable économiquement à ce qui s’est passé le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, déclare Charles Birrégah, un expert comptable, dans les colonnes de Forum de la Semaine.

Lors de ses rencontres à Bruxelles, le Premier ministre aurait demandé l’aide financière de l’Union européenne pour financer la reconstruction des deux marchés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.