Paru mardi

19/02/2013
Paru mardi

Le gouvernement a annoncé lundi une série de mesures d’accompagnement pour venir en aide aux commerçantes dont les boutiques ont été détruites lors des incendies de Kara et de Lomé. "Les pertes sont estimées à près de 6 milliards de francs CFA", indique Forum de la Semaine. 4 milliards vont être décaissés par l’Etat, a précisé le Premier ministre, ajoute l’hebdo.

Les députés devraient ce matin renforcer les attributions de la Haute autorité de la communication et de l’audiovisuel (HAAC). Elle pourra sévir à l’encontre des médias qui se livrent à la diffusion de fausses informations ou mènent des campagnes de diffamation. Une situation malheureusement récurrente.

Et c’est justement ceux qui ont pris cette mauvaise habitude qui dénoncent une « entreprise liberticide » (L’Alternative), « des vampires de la liberté de presse qui complotent contre les médias" (L’Indépendant Express), de la « censure » (Liberté).

L’Union évoque une possible rencontre aujourd‘hui entre le gouvernement et les partis politiques qui, jusqu’à présent, ont refusé tout dialogue. Mais cette « concertation » reste à confirmer.

Après la CAN, c’est l’heure du bilan. « Faut-il brûler Didier Six ? », s’interroge L’Equipe. Le sélectionneur est sur la sellette.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.