Paru mercredi

03/04/2013
Paru mercredi

Les journaux commentent abondamment mercredi le préavis de grève déposé par l’une des centrales syndicales du Togo pour le 4 et 5 avril. Le Libéral conseille au gouvernement de « désamorcer la grève en associant la STT aux discussions déjà entamées avec les centrales syndicales ». Pour Le Regard, « Le gouvernement doit cesser son jeu trouble en jouant  sur la carte de division entre les centrales syndicales.

Volonté de division partagée par La Dépêche qui accuse « le gouvernement, les centrales syndicales et le patronat d’avoir longtemps abusé des fonctionnaires togolais ».

Forum de la Semaine ouvre ses colonnes au ministre du Travail, Hamadou Yacoubou. Ce dernier reconnaît la légitimité des revendications de la Synergie, mais lui conseille de s’asseoir autour d’une table pour faire avancer « des revendications capitales touchant au bien-être des travailleurs togolais ».

D’un ton morbide, Le Magnan Libéré affirme que la grève va entraîner la fermeture des morgues.

En pages politique, les journaux évaluent les résultats obtenus par le Collectif « Sauvons le Togo » (CST), un an après sa création.

«Bilan catastrophique truffé de marches inutiles et d’actes de vandalisme », estime La Lanterne. Forum de la Semaine n’est pas loin de penser la même chose. « Le bilan du CST n’a été qu’une année de temps perdu dans les méthodes dignes d’une autre époque », écrit-t-il.

La Dépêche assure que la lutte a été « rude et exaltante marquée par les répressions et les accusations grotesques ». Euphorique aussi Le Regard. « Le CST a a su insuffler à la population, la participation à la lutte, l’esprit de contestation du pouvoir en place qui refuse de négocier une sortie de crise », écrit ce journal proche de l’opposition.

Les relais médiatiques de cette opposition affirment que le président Faure Gnassingbé refuse de publier le rapport d’expertise réalisé par un policier et un pompier français à la suite des incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé.

Le Regard et Le Triangle des Enjeux ignorent que ce rapport n’est qu’un simple document technique élaboré à partir des constatations faîtes sur les lieux des sinistres. Les experts avaient pour mission de déterminer l’origine des sinistres et la façon dont le feu s’est propagé. 

Hervé Bazin, ingénieur, chef de la section ingénierie du feu au pôle des mesures physiques et sciences de l'incendie du Laboratoire central de la Préfecture de Police l’a rappelé lors de sa mission au Togo en janvier dernier. Ce document sera utile au juge pour la poursuite de l’enquête, mais certainement pas déterminant.

Enfin Togo Presse évoque la tenue à Lomé du conseil d’administration de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU), commune à 14 pays d’Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !