Paru vendredi

23/08/2013
Paru vendredi

Ce n’est pas la franche camaraderie entre le CST et Arc en Ciel. Les deux groupements d’opposition n’ont pas digéré leur défaite aux dernières législatives et une sourde lutte se poursuit à l’Assemblée. L’info est à lire vendredi dans L’Union et dans Liberté. 

‘Au lieu de prendre de la hauteur en s’attelant à l’essentiel, l’ANC et le CAR ont choisi de se bouffer par médias interposés’, écrit le quotidien privé.

L’Alternative et Forum de la Semaine soulignent que l’UFC entend faire cavalier seul plutôt que de s’associer à ses ‘détracteurs d’avant législatives’.

Dans une interview accordée à Forum de la Semaine, Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, ne s’étonne pas des réactions hostiles du CST après les élections législatives.

'Cela m’aurait étonné que le CST applaudisse», confie-t-il à ce quotidien.

Effectivement, le ministre a raison car les journaux proches de l’opposition comme Liberté et L’Alternative continuent d’affirmer que le scrutin du 25 juillet n’est qu’un vaste montage du pouvoir.

L’Alternative s’en prend également au Premier ministre sortant, Arthème Ahoomey-Zunu accusé d’afficher un ‘bilan scandaleux’.

Enfin Togo-Presse rapporte la venue à Lomé d’’experts japonais chargés de réaliser la topographie numérisée du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.