Paru vendredi

22/02/2013
Paru vendredi

Les journaux reviennent vendredi sur les deux jours de concertation entre majorité et opposition. L'Eveil de la Nation constateque l'ANC "a brillé par son absence en restant toujours scotchée à ses préalables". Mais s’exprimant dans les colonnes de Liberté, Aimé Gogué assure que sa présence aux discussions démontre «une fois de plus que le CST et le FRAC sont acquis pour le dialogue».

Pour le Canard Indépendant, « malgré l’implication des diplomates (…) l’initiative d’un dialogue achoppe sur des difficultés ». Volontairement partisan, le journal affirme que ces difficultés sont liées à l’ « acharnement du pouvoir contre les responsables du CST et surtout la mauvaise foi du régime qui remet les réformes constitutionnelles et institutionnelles après les élections ».

La Lettre de la Kozah déplore l’attitude du CST qui invoque systématiquement des préalables pour semer le trouble. « Peu importe les agissements du CST, les élections doivent avoir lieu », souligne ce journal. Il n’est pas le seul à critiquer l’attitude de certains opposants. «Tout porte à croire que l’appel à un dialogue lancé par les partenaires au développement du Togo est tombé dans les oreilles de sourd du coté de l’ANC », note L’Eveil de la Nation qui ajoute : «Certains partis sont réfractaires au dialogue et quoi qu’on dise le gouvernement qui tend la main n’est pas celui qui a peur du dialogue mais les faits sont en train de prouver que c’est l’ANC qui fait preuve de mauvaise foi ».

Pour conclure sur ce chapitre, La Griffe estime que «Les intérêts personnels ne doivent plus l’emporter sur les intérêts particuliers, le pays a droit au répit », invitant la classe politique à dialoguer sincèrement.

Concernant l’enquête sur les incendies criminels des marchés, L’Alternative a trouvé les coupables. Le journal n’a pas mené d’enquête, il lui a suffit de reprendre une information farfelue publiée récemment par la Lettre du Continent dont le contenu est loin d’être fiable. 

«Les incendies ont été l’œuvre des proches du pouvoir de Faure Gnassingbé qui se sont servis du kérosène, un combustible fortement inflammable qu’on ne retrouve que dans les dépôts à l’aéroport international de Lomé sécurisé par les militaires », indique le titre. 

Togo Réveil ne fait pas de cadeau à Jean-Christophe Cambadélis, le député français auteur du communiqué du Parti socialiste très hostile au gouvernement. L’hebdo rappelle que l’intéressé a eu maintes fois maille à partir avec la justice. 

L’adoption de nouvelles disposition en faveur de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) suscitent de nombreux commentaires. Selon qu’on se place du côté du gouvernement ou des médias, les avis sont radicalement différents, souligne L’Union.  

Enfin, Togo-Presse annonce que 86 nouveaux parachutistes ont achevé leur formation et sont bons pour le service.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Découvrez l’Afrique de l’Ouest en pirogue

Culture

Une exposition intitulée ‘Blue pirogue’ aura lieu du 30 juin au 30 septembre à l’hôtel Onomo de Lomé. Un voyage initiatique en Afrique de l'Ouest.

Une plateforme commune pour les peuples africains

Union Africaine

Après le vote des députés, le gouvernement a désormais les mains libres pour ratifier l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) relatif au Parlement panafricain.

Le Togo, pays inhospitalier pour les trafiquants de drogue

Faits divers

10 tonnes de cannabis, de cocaïne et de méthamphétamine ont été détruits dimanche à Lomé par la police.

Le soutien au Togo ne s’érode pas

Coopération

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion.