Pas d’alternance : à qui la faute ?

08/09/2014
Pas d’alternance : à qui la faute ?

L’absence d’alternance politique au Togo s’explique, selon Le Courrier de la République paru lundi, par ‘la volonté obstinée du régime en place de rester éternellement au pouvoir  contre la volonté du peuple souverain’. Analyse simplette. D’abord, le peuple souverain choisit librement ses dirigeants ; ensuite la cause est peut être à rechercher du côté des opposants.

D’ailleurs, les journaux proches de l’opposition y vont de leurs critiques. ‘(…) la dynamique connaît de sérieux bouleversements depuis quelques temps, mais la dernière, c’est le jeu trouble joué par certains leaders (de l’opposition, ndlr) qui mènent actuellement des actions solidaires bien suspectes’, écrit Liberté.

‘Le travail abattu par Faure Gnassingbé pendant son second mandat (…) ne laisse aucune faille à l’opposition pour fonder ses critiques’, écrit de son côté Nouvelle Opinion.

A propos de l’incarcération de Pascal Bodjona, inculpé de complicité d’escroquerie, Liberté y voit ‘une affaire managée depuis le palais présidentiel ; une manœuvre politicienne destinée à neutraliser un adversaire politique’. Cet argument est servi par les opposants depuis des mois qui tentent de présenter l’ancien ministre de l’Administration territoriale comme une victime d’un règlement de compte politique.

Le Hadj est mal parti. C’est du moins ce qu’affirme Le Correcteur. Des escrocs nigérians utiliseraient des agences de voyages accréditées pour duper les pèlerins.

En sport, les journaux reviennent sur la défaite des Eperviers face à la Guinée lors des éliminatoires de la CAN 2015.

‘Les Eperviers plumés attendent à Lomé Black Stars accrochés, titre Forum de la Semaine.

Les joueurs togolais ont été trop ‘brouillon’, estime Liberté.

Mais le vrai responsable de la défaite n’est autre que le président de la Fédération, Gabriel Améyi, assure Le Correcteur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.