Pas de triomphalisme

26/01/2011
 Pas de triomphalisme

Le Libéral, paru mercredi, fait sa Une sur la désignation de Faure Gnassingbé à la présidence de l’UEMOA. Mais il faut se garder de tout triomphalisme, explique l’hebdo, car le contexte est plutôt difficile et sa tâche ne sera pas aisée. En effet, le chef de l’Etat aura à gérer la crise ivoirienne et les relations difficiles et complexes entre le régime de Laurent Gbagbo et la BCEAO.
Le Libéral revient également sur le braquage dont a été victime l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo vendredi dernier. Deux malfaiteurs avaient tenté de s’emparer de la 4X4 diplomatique. Bilan : les deux agresseurs tués et des victimes choquées.
Dans une nouvelle rubrique intitulée « Echos de la Diaspora », Le Libéral nous apprend que le Togolais Badjibassa Babaka, jadis animateur de l’émission l’ « Autre regard » a été nommé représentant de l’UEMOA au Bénin.

Le Libéral N°4, vente en kiosque et en version numérique

Informations complémentaires

Le Libéral N°4.pdf 1,60 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.