Pas question de se laisser intimider

15/12/2014
Pas question de se laisser intimider

Poussée de paranoïa des membres de l'opposition contre des journalistes

Deux journalistes travaillant pour la radio privée Nana FM ont été pris à partie par des manifestants et des responsables de l’opposition vendredi dernier.

Hyacinthe Gbloèdzro et Jean-Artisde Kuévidjin étaient soupçonnés de détenir … une arme. A la fin du rassemblement, M. Kuévidjin a été menacé par Me Jil Benoît Afangbédji, président de ‘Ensemble pour les Droits de l’Homme’ qui semblait ne pas apprécier le contenu des questions.

L’union des journalistes indépendants du Togo (UJIT) et le Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT) ont dénoncé lundi ce comportement.

L’avocat a nié les faits mais présenté ses excuses sur sa page Facebook.

Le SYNJIT et l’UJIT condamnent ces agissements qui se répètent à l’approche des élections présidentielles et ne tolèrerons pas les intimidations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !