Percée de RFI et France 24 à Lomé

15/03/2018
Percée de RFI et France 24 à Lomé

Hausse significative de la durée d’écoute pour RFI

RFI et France 24 confirment leurs très hauts scores d’audience sur l’ensemble de la population dans la capitale du Togo, selon les résultats de l’étude réalisée par Kantar-TNS* à Lomé. 

Selon un communiqué publié jeudi par ces deux médias français, ils enregistrent des niveaux en hausse depuis la dernière vague de l’étude réalisée en 2014, et confortent également leur succès auprès des cadres et dirigeants.

 Selon TNS, à Lomé, plus d’un habitant sur cinq écoute RFI chaque jour (21,3%). Ce score en hausse de 2,9 points (vs 2014) permet à la radio de se hisser au deuxième rang des radios les plus écoutées quotidiennement par l’ensemble de la population, toutes radios confondues. 

Cette hausse se traduit également en termes d’audience hebdomadaire, puisque désormais 45,2% de la population est fidèle à RFI chaque semaine (+12,9 points). RFI confirme son statut de première radio chez les cadres et dirigeants qui sont 72,2% à l’écouter chaque semaine. 

Sur l’ensemble de la population comme chez les cadres et dirigeants, RFI enregistre une hausse significative de sa durée d’écoute par auditeur qui passe à 1h12 chaque jour chez les 15 ans et plus (+19 minutes) et à 1h18 chez les CSP+ (+20 minutes).

Concernant France 24, elle confirme son statut de première chaîne d’information internationale et double son audience sur le grand public depuis 2014. 

En 2017, 28,3% de la population a regardé France 24 chaque semaine dans la capitale (+13,7 points). 

France 24 confirme son rang de première chaîne d’information internationale également en audience veille (7%) et se place au huitième rang des chaînes les plus suivies quotidiennement (toutes chaînes confondues). 

A Lomé, 64% des cadres et dirigeants regardent France 24 chaque semaine, et sur cette même cible, la chaîne se hisse au deuxième rang des chaînes les plus suivies quotidiennement derrière la télévision nationale (+2 places).

*Source : Kantar TNS, enquêtes réalisées en face-à-face entre octobre et novembre 2017 auprès d’un échantillon de 1 006 individus représentatif de la population âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas) à Lomé (Togo).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.