Please Mr Obama !

31/07/2014
Please Mr Obama !

Barack Obama

C’est à chaque fois la même histoire. Dès que le président Faure Gnassingbé effectue une visite à l’étranger, les journaux proches de l’opposition exigent de l’hôte qu’il dénonce la situation politique au Togo. Liberté, paru jeudi ne déroge pas à la règle. Il demande à Barack Obama de ‘dire quelque chose à Faure qui manœuvre pour rempiler (…) ‘ en 2015. 

Jamais le Togo n’aurait été invité au sommet Etats-Unis/Afrique si M. Obama avait quelque chose à reprocher au chef de l’Etat, souligne Le Panorama.

Les deux groupements d’opposants (CST, Arc en ciel) ont engagé des discussions pour tenter de se mettre d’accord sur une candidature unique pour la présidentielle. Chronique de la Semaine est septique ; Forum de la Semaine et la Symphonie n’y croient pas un seul instant.

‘Ca sent mauvais au sein de l’opposition’, écrit Le Patriote. Trop de confusion, trop de jalousies et … trop de candidats. Le Flambeau des Démocrates critique sévèrement les ambitions présidentielles de tous ces opposants.

Le magazine Economie et Développement consacre un dossier aux cantines scolaires. Elles sont de plus en plus nombreuses. 

Enfin La Symphonie revient sur l’arrestation de Grèce de Agba Bertin. Homme d’affaires à la réputation sulfureuse, il est inculpé pour son rôle présumé dans une escroquerie dont la victime est un ressortissant du Golfe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.