Politique et prostitution

25/07/2016
Politique et prostitution

L'argent n'a pas d'odeur

Les politiciens togolais, notamment ceux appartenant à l’opposition, vivent sur le dos du contribuable, écrit lundi La Montagne.

Tout ce qui les intéressent, c’est la façon de se procurer de l’argent en devant députés, en participant à des conférences sur les réformes ou en obtenant le statut de chef de file de l’opposition.

L’hebdo se remémore l’époque ou les mêmes individus accusaient certains Togolais ‘de se prostituer en allant à Lomé II’. Lomé II était la résidence du président Gnassingbé Eyadema.

Informations complémentaires

La Montagne N°3.pdf 2,11 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.