Politique et prostitution

25/07/2016
Politique et prostitution

L'argent n'a pas d'odeur

Les politiciens togolais, notamment ceux appartenant à l’opposition, vivent sur le dos du contribuable, écrit lundi La Montagne.

Tout ce qui les intéressent, c’est la façon de se procurer de l’argent en devant députés, en participant à des conférences sur les réformes ou en obtenant le statut de chef de file de l’opposition.

L’hebdo se remémore l’époque ou les mêmes individus accusaient certains Togolais ‘de se prostituer en allant à Lomé II’. Lomé II était la résidence du président Gnassingbé Eyadema.

Informations complémentaires

La Montagne N°3.pdf 2,11 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.