Pour une fois, les élèves ne sont pas les tricheurs

07/06/2011
Pour une fois, les élèves ne sont pas les tricheurs

Togo Presse annonce la réouverture prochaine de l’Université de Lomé (UL) après l’accord intervenu lundi soir entre les étudiants, les responsables de l’université et le gouvernement.
Forum de la Semaine indique que rien n'est vraiment clair sur les aides demandées. "Si les bourses d'études sont restaurées et certains courts seront reprogrammés, c'est le silence radio sur les six tranches d'aidé réclamées par les étudiants".
Le quotidien d’opposition Liberté impute la crise à l’UL à l’« absence de démocratie et au cynisme du pouvoir RPT". Le journal affirme même que "Le pouvoir aurait tenté de corrompre les leaders estudiantins pour fragiliser le mouvement".
Education encore avec Le Potentiel qui consacre un article au Bac première partie dont les épreuves se sont déroulées le 17 mai.
"Un vrai scandale dans la correction des épreuves (…), plusieurs professeurs ont été arrêtés et inculpés pour fraudes lors des corrections", indique le journal.
Hausse des prix du carburant au Togo, « la population est toujours perdante », titre L’Indépendant Express pour lequel les mesures d’accompagnement ne permettront pas de compenser l’augmentation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.