Président et opposant

10/02/2011
Président et opposant

Après s’être autoproclamé président de la République, Jean-Pierre Fabre se présente comme le patron incontesté de l’opposition.
Dans un entretien accordé jeudi au Changement, l’ex-député de l’UFC affirme qu’il a été « accueilli en Europe en tant que leader de l'opposition togolaise; la diaspora attend que le peuple se lève avant de lui apporter son soutien".
Forum de la Semaine ne fait pas exactement la même lecture. "Bilan peu reluisant du séjour européen de Jean Pierre Fabre; le séjour de Fabre aura accouché d'une souris et n'a rien apporté à sa stratégie de conquête du pouvoir politique au Togo". Le quotidien parle d’une « ANC à bout de souffle ».
Au chapitre des faits divers, Forum et le Changement reviennent sur le casse qui s’est déroulé il y a quelques jours à la société TMB, un important fabriquant de meubles au Togo. Les deux journaux évoquent une improbable histoire de marabouts convoqués au siège de la société pour identifier les auteurs parmi les employés. La police judiciaire poursuit ses investigations, mais il est certain que le cambriolage n’aurait pas pu être perpétré sans une complicité interne.
Liberté qui s’est fait une spécialité de dire que tout va toujours mal au Togo, annonce une prochaine augmentation du prix de l’essence, citant la Commission technique chargée de la régulation.
Le journal publie des extraits d’une étude de la Banque mondiale qui souligne que l’impact de la zone franche sur l’économie togolaise est « mitigé ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.