Presse à la dérive

18/11/2011
Presse à la dérive

Au Togo, beaucoup trop de journaux privés ont pris pour habitude de diffamer, de colporter de fausses informations, de s’attaquer à la vie privée des personnes publiques ou des chefs d’entreprise. Et le phénomène va crescendo. 

Dernièrement, un hebdo a été condamné à payer 200 millions de CFA de dommages et intérêts à un importateur de riz accusé d’avoir voulu commercialiser du riz toxique au Togo. Il y a quelques jours, ce sont les supposés ébats sexuels d’un ministre qui étaient étalés dans les colonnes de plusieurs journaux et mercredi, c’est la ministre des Télécommunications qui a porté plainte contre des deux publications qui avaient affirmé qu’elle était enceinte.

Bref, le climat est pourri.

Ce que ne nie pas d’ailleurs Jacques Djakouti, le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP)

Republicoftogo.com : Que vous inspire les dérives constatées ces dernières semaines ?

Jacques Djakouti : Ca nous inquiète, bien sûr. Je dois rappeler que ce sont les journalistes eux-mêmes qui ont choisi la voie de la justice plutôt que le canal de la HAAC pour régler des différends de ce type. Il faut espérer que les auteurs des articles auront des arguments solides à faire valoir et des éléments de preuves pour justifier de leurs écrits.

Republicoftogo.com: Beaucoup de journalistes estiment que l'aide à la presse, accordée par l'Etat, est insignifiante et qu’elle ne permet pas de former convenablement les journalistes ; d’où peut-être les dérapages constatés

Jacques Djakouti : C’est vrai, l'aide à la presse privée n'est pas conséquente au Togo.75 millions pour plus d'une centaine d'organes, ce n'est pas assez. Nous invitons le gouvernement à faire davantage d'efforts dans ce sens. 

Mais en même temps, il faut bien que les journalistes rassurent l'autorité par leur rigueur dans le traitement de l'information. 

L'argent doit venir en complément, mais ce n'est pas la condition sinequanone pour être un bon professionnel.   

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.