Prisonnier de la politique

28/08/2014
Prisonnier de la politique

Arrêtons de raconter n’importe quoi. Il n’y a pas de prisonnier politique au Togo ! Dans son numéro de jeudi, Focus Infos livre une analyse pertinente sur le cas de Pascal Bodjona, inculpé de complicité d’escroquerie.

‘L’affaire a des aspects politiques pour trois raisons. Elle l’est d’abord parce qu’elle met en cause un homme politique ayant occupé de hautes fonctions de l’Etat. Ensuite parce que des attributs de l’Etat auraient servi à la commission de l’acte incriminé. Enfin parce que certains des avocats choisis sont engagés dans une lutte politique, y compris pour la conquête du pouvoir’, écrit le bimensuel.

Clap de fin, il n’y a rien d’autre à ajouter.

Informations complémentaires

FOCUS INFOS N°117.pdf 7,93 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.