Protection divine

02/08/2011
Protection divine

Des journalistes seraient en danger de mort au Togo, menacés par des officines «à la solde du pouvoir». C’est du moins ce qu’affirment certaines organisations professionnelles et des ONG. Dans un pays où la liberté de la presse est totale, cette information a de quoi laisser dubitatif.

"SOS journaliste en danger" organise samedi une marche pacifique pour la "préservation de la liberté d'expression au Togo". Mardi, d'autres organisations comme L'ujit, le Conapp et l'Otm organisent une conférence de presse "à propos de ces menaces de mort qui pèseraient sur certains confrères", lit-on dans un communiqué.

Et l'association « Journalistes pour les droits de l'homme » prévoit dans la semaine deux messes d'actions de grâce dans les paroisses Saint Martyrs de l'Ouganda et Sainte Antoine de Padoue pour "implorer la protection divine sur les journalistes".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.