« Quand Moov finance l’opposition »

20/04/2011
« Quand Moov finance l’opposition »

L’opérateur GSM Moov (Groupe Etisalat) se fait allumer dans le dernier numéro de La Dépêche. L’hebdo sorti mercredi au Togo lui reproche d’avoir signé des contrats publicitaires uniquement avec des journaux d’opposition. « Moov finance l’opposition et on ne trouve rien à redire », peut-on lire.
La Dépêche salue dans le même temps la stratégie de communication privilégiée par Togo Telecom qui donne de la pub aussi bien aux journaux proches du pouvoir qu’à ceux de l’opposition.

Informations complémentaires

La Dépêche N°567.pdf 1,01 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.