Quand les journalistes attendent le ‘communiqué final’

18/09/2014
Quand les journalistes attendent le ‘communiqué final’

La situation des journalistes togolais n’est pas reluisante, constate jeudi Flambeau des Démocrates.

Pour boucler leur fin de mois, ils sont obligés d’aller quémander quelques milliers de Fcfa auprès d’un homme politique, d’un chef d’entreprise ou d’un annonceur qui vient de tenir une conférence de presse. Ces pourboires – de 2000 à 5000 Fcfa – sont appelés ‘communiqué final’. Et ces modiques sommes sont souvent partagées avec le patron du journal.

Informations complémentaires

Flambeau des Démocrates N°376.pdf 681,18 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.