Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

17/04/2012
Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

UNIR, «Le nom du nouveau parti de Faure Gnassingbé sonne bien et passe bien. UNIR. Quatre lettres magiques qui en sigle ont une bonne résonnance et une connotation positive. La déclinaison à elle seule suffit à véhiculer tout un programme politique », écrit mercredi Le Libéral.

Reste toutefois, estime l’hebdomadaire, à faire en sorte que le nouveau parti porte bien son nom en incarnant les valeurs que son nom promet.

Informations complémentaires

Le Libéral N°68.pdf 1,31 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faux Eperviers : Salman n'a rien à se reprocher

Sport

Le candidat à la présidence de la FIFA, le bahreïni Cheikh Salman dément avoir été impliqué dans l’affaire de la venue à Manama d’une fausse équipe des Eperviers du Togo.

Bâtir une vie meilleure

Développement

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) célèbre cette année son cinquantième anniversaire.

Gynécologie obstétrique : appui de l'UNFAP

Santé

Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFAP) a offert au ministère de la Santé du matériel destiné aux centres de gynécologie obstétrique. 

Engranger les dividendes du numérique

Tech & Web

La révolution numérique est en train de transformer le monde, souligne un rapport de la Banque mondiale publiée vendredi. Le Togo ne veut pas être à la traine.