Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

17/04/2012
Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

UNIR, «Le nom du nouveau parti de Faure Gnassingbé sonne bien et passe bien. UNIR. Quatre lettres magiques qui en sigle ont une bonne résonnance et une connotation positive. La déclinaison à elle seule suffit à véhiculer tout un programme politique », écrit mercredi Le Libéral.

Reste toutefois, estime l’hebdomadaire, à faire en sorte que le nouveau parti porte bien son nom en incarnant les valeurs que son nom promet.

Informations complémentaires

Le Libéral N°68.pdf 1,31 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).