Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

17/04/2012
Quatre lettres pour un parti, qui dit mieux ?

UNIR, «Le nom du nouveau parti de Faure Gnassingbé sonne bien et passe bien. UNIR. Quatre lettres magiques qui en sigle ont une bonne résonnance et une connotation positive. La déclinaison à elle seule suffit à véhiculer tout un programme politique », écrit mercredi Le Libéral.

Reste toutefois, estime l’hebdomadaire, à faire en sorte que le nouveau parti porte bien son nom en incarnant les valeurs que son nom promet.

Informations complémentaires

Le Libéral N°68.pdf 1,31 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.